«Attestation Q18″, «Certificat Q18», «Rapport Q18», «Compte rendu Q18»

Pour évaluer le risque d’incendie de votre établissement, votre assureur  vous a demandé de lui fournir ce document.

Ce sont les organismes de vérification et de prévention tel CGM Inspection, autorisé par le Centre National de Prévention et de Protection (CNPP) qui pourront vous l’établir.

La vérification périodique Q18 couvre l’ensemble des installations électriques de l’établissement visité et ne se limite pas aux seuls locaux à risque d’incendie ou d’explosion.

Le «compte rendu Q18» signale les dangers d’incendie ou d’explosion que présente l’installation électrique ; si les dangers signalés sont nouveaux ou ont déjà été mentionnés lors des précédentes vérifications.

Le « compte-rendu de vérification Q18 » est établi à l’issue d’une vérification réglementaire des installations électriques. Le contenu et la forme du document sont définis par le référentiel APSAD* appelé protocole D18. Il permet de lister les points de l’installation électrique susceptibles d’engendrer un risque d’incendie ou d’explosion.

Pour l’assureur, ce document lui permet d’évaluer annuellement le niveau de risque d’incendie et d’explosion de l’installation électrique de l’établissement et surtout de connaitre l’évolution de ce risque avec le temps en fonction de la politique de maintenance et d’investissement de l’entreprise.

Pour l’exploitant, c’est un véritable outil pour identifier rapidement et mettre en  œuvre des actions de prévention du risque d’incendie et d’explosion.

La vérification périodique réglementaire et le compte rendu Q18, sont deux vérifications complémentaires qui portent sur l’installation électrique mais qui répondent à des exigences différentes et qui doivent générer des rapports de forme imposée.